Major Victory

 

Données biographiques

 

Nom français : Le Major Victoire.

Vrai nom : Vance Astrovik.

Autres pseudonymes actuels : Vance Astro, « Astro Boy », « Homme de Cuivre ».

Anciens pseudonymes : Aucun.

Identité : Connue du public du XXXIe siècle de la Terre-691, connue des autorités de l’ère moderne de la Terre-616.

Occupation : Aventurier, anciennement chef, auteur, combattant de la liberté, astronaute, pilote.

Statut légal : Citoyen des Etats-Unis au XXe siècle, citoyen de la Fédération Unie des Planètes, XXXIe siècle, sans casier judiciaire.

Lieu de naissance : Saugerties, New York.

Etat civil : Célibataire.

Parents connus : Arnold Astrovik (père), Norma Astrovik (mère), Jerry Astrovik (né Jerry Astroyevicht, grand-père), Katerina Astrovik (grand-mère), Aleta Ogord (fiancée).

Confidents connus : Les Gardiens de la Galaxie, Aleta, Hollywood.

Alliés connus : Les Gardiens de la Galaxie, Captain America, Hollywood, Marvel Boy, Firelord, le Serveur Central, Giraud, l’Esprit de Vengeance, les Commandants, les Défenseurs, les Vengeurs, les Quatre Fantastiques, Spider-Man, la Chose, Thor

Ennemis principaux : Korvac, les Laquais de la Menace, l’Empire badoon, Overkill (Taserface), les Starks, la Force, Malveillance, Rancœur, les Neufs, les Punisseurs.

Affiliation : Membre des Gardiens de la Galaxie de la Terre-691, membre honoraire des Vengeurs, membre possible des Gardiens de la Galaxie de l’ère moderne de la Terre-616, associé des Défenseurs, ancien membre du programme spatial américain et de l’Air Force.

Base d’opérations : Vaisseau Captain America II, anciennement vaisseaux Freedom’s Lady, Drydock et Captain America, Voie lactée, dans un futur alternatif au XXIe siècle.

Education : Bachelor en astrophysique à l’Empire State University, entraînement d’astronaute de la NASA, entraînement de l’Air Force.

Première apparition : (Vance Astro) Marvel Super Heroes v.2 #18 (janvier 1969), (Major Victoire, dans l’ombre) Guardians of the Galaxy #19 (décembre 1991), (Major Victoire, identifié) Guardians of the Galaxy #20 (janvier 1992).

 

Histoire : L’aventurier de l’espace millénaire Vance Astro est un héros légendaire dans la Réalité-691 alternative, une ligne temporelle altéré et divergée de manière répétée d’autres lignes temporelles (notamment par les réincarnations en série du héros cosmique Starhawk), menant à des détails changeants dans son histoire, dont la vie de Vance. Certains récits le citent comme un astronaute du début du XXIe siècle, mais la majorité placent Vance à la fin du XXe siècle de sa ligne temporelle, bien qu’une version de la fin du XXe siècle qui ressemble de près à l’ère moderne du XXIe siècle de la Terre-616. Vance lui-même a dit qu’il était né Vance Astrovik le 3 juillet 1962. Grandissant, il avait envie d’aventures, rêvant d’être un astronaute ou un super héros comme son idole, Captain America (Steve Rogers). Le père cynique de Vance, Arnold, méprisait les rêves du garçon, les jugeant irréalisables et anormaux, et essaya pendant des années de chasser par les coups ces fantaisies de l’esprit de son fils, même si cette violence physique se termina graduellement quand Vance entra dans l’adolescence. En 1980, à 18 ans, Vance quitta la maison pour l’université pour étudier l’astrophysique. Accomplissant finalement son rêve d’enfant, Vance devint un astronaute (le plus jeune à être accepté dans le programme) et changea légalement son nom de famille pour « Astro » pour refléter sa profession. Les années 1980 furent une période de déclin rapide sur la Terre-691. La couche d’ozone de la planète se brisa en raison des polluants industriels, menant à des épidémies de cancer de la peau et de remplacement bionique de parties du corps détériorées. Les explorateurs de l’espace avaient fait de grands progrès, établissant une petite colonie lunaire et visitant Mars, mais l’instabilité politique et économique mit fin au programme spatial américain. Le Major Vance Astro se porta volontaire pour sa dernière mission importante en 1988, le premier vol interstellaire habité jamais mené par l’humanité à bord de l’Odysseus I. Sachant qu’il faudrait un millier d’années pour atteindre le système voisin d’Alpha Centauri, à 4,3 années-lumière, Vance essaya de couper ses liens avec la vie sur Terre, poussant sa petite amie Betina Marsh à l’oublier et ayant une longue conversation d’adieu avec son père - ne se réconciliant pas, mais obtenant une plus grande compréhension de son parent troublé.

 

L’équipe de soutien installant Vance dans son vaisseau draina son sang et le remplaça par un fluide conservateur spécial, un transfert qui serait automatiquement inversé par les machines du vaisseau quand il atteindrait sa destination finale. Pendant que ses organes internes furent recouverts de conservateur, les produits chimiques ne fonctionneraient pas sur sa peau. Il fut donc enfermé dans un costume de confinement en alliage de cuivre qui ne devrait jamais être retiré après son vol, puisque sa peau désormais ancienne partirait probablement en poussière au contact de l’air. Envoyé dans un sommeil profond par des injections anesthésiques, recouvert de glace et placé en stase gelée, Vance fut lancé dans l’espace depuis le spatioport de Houston à l’automne 1988. La vitesse maximale du vaisseau était d’un million de kilomètres heure, ralentie de manière répétée à des degrés variables par l’influence gravitationnelle de divers corps célestes. Pendant son trajet vers Alpha Centauri, le vaisseau réveillait automatiquement Vance de son animation suspendue afin de réaliser des ajustements de trajectoire de routine. Pendant les périodes où il était réveillé, parfois pendant une durée d’un an, Astro devint finalement fou de solitude à plusieurs occasions, retournant à un semblant de normalité après que le vaisseau le replaça en animation suspendue. Pendant ses longues périodes d’activités de sommeil soutenu, les pouvoirs psioniques latents d’Astro émergèrent. Son vaisseau maintint parfaitement sa trajectoire pendant son vol de mille ans, grâce en partie à l’aide occasionnelle invisible de l’aventurier cosmique prophétique Starhawk (Stakar Ogord), cherchant à assurer la destinée spéciale qui attendait Vance.

 

A son arrivée en 3006, Astro apprit que la Terre l’avait battu sur Centauri IV de deux cents ans, ayant développé un moteur plus rapide que la lumière depuis la période où il partit grâce à la physique harkovienne. Même si la Terre fut incapable d’intercepter son vol, la colonie centaurienne lui offrit un accueil de héros, mais Vance, désormais légendaire, fut dévasté d’avoir dédié sa vie à une mission inutile, spécialement car il était piégé en permanence dans son costume de confinement. Il évita de justesse la folie en occupant son esprit à accomplir la mission qu’il avait reçue un millénaire auparavant même si elle serait superflue. Il explora Centauri IV et étudia sa géographie et ses formes de vie, des humanoïdes marsupiaux majoritairement primitifs qui appréciaient une communion quasi-mystique. La majorité des tribus étaient amicales avec les colons humains, même si la tribu isolationniste zatoane chercha à évider le contact humain. En 3007, la mission géophysique de Vance l’emmena dans la campagne retirée centaurienne où il trouva Yondu Udonta, un jeune chasseur zatoan achevant le rituel solitaire de passage à l’âge adulte de sa tribu, l’Hakta. Furieux de l’interruption involontaire de Vance du rite sacré, Yondu attaqua avec son couteau. Vance contre-attaqua instinctivement avec une rafale de force psycho-kinétique, la première manifestation de ses capacités mentales mutantes précédemment latentes, assommant Yondu assez longtemps pour que Vance lui communiquât ses intentions pacifiques. Le duo forgea graduellement une amitié improbable, un Yondu de plus en plus tolérant servant occasionnellement de guide pendant que Vance continua sa mission. Très ignorant de la vie au XXXIe siècle en général et de la culture centaurienne en particulier, Vance avait initialement une attitude condescendante envers la simplicité de Yondu, pendant que Yondu, patient, se sentait secrètement désolé pour la tendance de Vance à s’apitoyer sur son sort et pour ses failles émotionnelles, mais ils formèrent finalement un lien de respect mutuel. Puisque c’était un crime pour les Centauriens d’attaquer des humains, Vance protégea Yondu en disant faussement aux autorités que ses nouveaux pouvoirs mentaux s’étaient manifestés pendant son voyage spatial. Plus tard dans cette même année, la Fédération Unie de la Terre fut brutalement conquise par la Fraternité des Badoons extraterrestre, qui massacra pratiquement toutes les populations de Mercure, Jupiter, Pluton et Centauri IV, tuant ou réduisant en esclavage aussi la majorité des gens de la Terre. Apparemment les seuls survivants de Centauri IV, Vance et Yondu essayèrent de fuir la planète, mais les Badoons capturèrent facilement le vaisseau antique de Vance. Emmené devant Drang, le commandant suprême des forces badoons de la Terre, qui accorda de l’importance les connaissances étendues et uniques qu’un homme de l’âge de Vance pourrait posséder. Vance se vit offrir sa vie en échange de son allégeance aux Badoons et de la preuve de sa loyauté en tuant Yondu. Prétendant accepter, Vance utilisa les flèches yaka sensibles au son de Yondu pour réaliser l’exécution, sachant que Yondu pouvait contrôler les hampes en volet le duo utilisa la distraction pour s’échapper. Ils joignirent bientôt leurs forces avec deux autres rebelles : Charlie-27 de Jupiter et Martinex T’Naga de Pluton. Atteignant un lieu sûr avec l’aide invisible de Starhawk, qui avait secrètement manipulé les événements pour rassembler ces quatre héros, le quatuor forma les Gardiens de la Galaxie.

 

Vance prit souvent le commandement quand les Gardiens étaient au combat et ses partenaires l’acceptèrent comme chef officieux, partiellement à cause de sa réputation légendaire. Malgré ça, Vance fut également une source de tension dans le groupe. Enclin à la dépression et à l’apitoiement, il était souvent querelleur, irritable et grossier. Sa situation physique s’améliora légèrement quand les Gardiens fugitifs cherchèrent refuge sous les terres gelées de la lune de Jupiter, Europe, et trouvèrent une base cachée abandonnée longtemps auparavant par une colonie de mutants surhumains de la Terre, qui contenait des morceaux de costumes de style super héros. Considérant les super héros de la vieille Terre comme une inspiration, la majorité des Gardiens adoptèrent ces costumes, dont certains avaient un emblème d’étoile qui devint le symbole des Gardiens. Vance récupéra un costume noir et argent modifié et amélioré par Martinex, qui était pare-balles mais étonnamment léger. Le portant sur son costume originel, il devint moins vulnérable aux blessures pénétrantes potentiellement fatales. La base Europe abritait également un vaisseau inachevé, que les Gardiens achevèrent et lancèrent sous le nom de Captain America. Les Gardiens combattirent les Badoons pendant des années, devenant des figures importantes de la résistance. En 3014, la Terrienne Tarin fut accidentellement envoyée dans l’ère moderne de la Terre-616 et revint accompagné par Captain America, la Chose (Ben Grimm) et Sharon Carter de cette ère, qui fit équipe avec les Gardiens pour libérer New York des Badoons avant de retourner dans leur propre période temporelle. Ce fut une victoire particulièrement excitante pour Vance, qui avait finalement rencontré et combattu aux côtés du héros de son enfance, Captain America. Apprenant que les Badoons avaient mis sur pied une invasion manquée de la Terre environ un millénaire auparavant, les Gardiens cherchèrent plus de détails. Par le voyage temporel, les Gardiens visitèrent l’ère moderne de la Terre-616, rencontrant le jeune Vance Astrovik de cette période et faisant équipe avec les Défenseurs pour défaire Eelar, une anguille mutée en un monstre par de la technologie badoon abandonnée. Rencontrer les Gardiens et les Défenseurs confirmèrent la foi du jeune Vance en les héros et sa vision du monde comme un lieu merveilleux, même si le chef des Défenseurs Docteur Stephen Strange retira les souvenirs spécifiques de la rencontre de la mémoire du jeune Vance pour éviter d’altérer possiblement son avenir. Les Défenseurs accompagnèrent ensuite les Gardiens au XXXIe siècle de la Terre-691, où les deux groupes libérèrent l’humanité et renversèrent le règne badoon avec l’aide de Starhawk, qui révéla finalement son existence aux Gardiens.

 

La Terre était finalement libre, mais les Gardiens manquaient désormais de raison d’exister, ne se sentant pas à leur place parmi les humains ordinaires, spécialement Vance, qui devint préoccupé de manière morbide par son statut d’homme hors du temps piégé dans un costume métallique. Il considérait même le suicide quand Starhawk le recruta avec les autres Gardiens, proposant qu’ils se rassemblassent en tant qu’explorateurs spatiaux. Ils acceptèrent tous, leurs voyages étant financés principalement par les ventes des docu-puces des super héros de Vance. Vance resta une source de direction et de conflit dans le groupe, inclinant plus vers ce dernier quand il s’occupait de Starhawk car il méprisait la personnalité énigmatique, hautaine et secrète. Les Gardiens furent bientôt rejoints par la dernière survivante de Mercure, Nikki, et par la femme lumineuse de Starhawk, Aleta, qui partageait une existence composite avec son mari. Les Gardiens détruisirent l’entité cosmique d’anti-vie Karanada, alias l’Homme Topographique, annulé par l’union aimante des esprits de Vance et de Nikki sur un plan supérieur, et découvrir un rapport historique de la manière dont le Surfeur d’Argent contrecarra la première invasion badoon de la Terre, ce qui envoya Vance dans une colère violente après qu’il apprit avec quelle facilité les Badoons retournèrent l’humanité contre le Surfeur. Ils combattirent les Pilleurs d’Arcturus, dont le Haut Commandant Ogord, le père d’Aleta, causa la mort des enfants de Stakar et Aleta en essayant de détruire Starhawk. Stakar et Aleta furent dévastés et le chagrin d’Aleta se déforma graduellement en haine pour Stakar, qu’elle blâma pour le décès des enfants. Les Gardiens récupérèrent la station spatiale longtemps perdue de la Fédération Drydock, où ils construisirent leur nouveau vaisseau, Freedom’s Lady pour remplacer le Captain America détruit. Nikki montra un intérêt romantique pour Vance, qui la découragea en raison de sa condition physique et de leur différence d’âge drastique.

 

Peu après, les Gardiens défirent le super criminel cyborg Korvac avec l’aide du dieu du tonnerre de l’ère moderne de la Terre-616 Thor Odinson déplacé dans le temps. Quand Korvac s’enfuit dans l’ère moderne de la Terre-616, les Gardiens suivirent et formèrent une alliance continue avec les Vengeurs pour le traquer tout en protégeant le jeune Vance Astrovik de cette ère, considéré comme une cible probable de Korvac. Recevant un statut de membre honoraire des Vengeurs pendant leur séjour, les Gardiens combattirent finalement aux côtés des Vengeurs contre un Korvac désormais divin, qui se suicida apparemment quand son plan de domination universelle échoua. Vance avait été forcé de rester en orbite à bord du Drydock pendant la majorité du séjour des Gardiens sur la Terre-616, puisqu’ils craignaient qu’un contact supplémentaire entre Vance et le jeune Vance pût mener à des perturbations dangereuses de l’espace-temps. Malgré cette limite, Vance aida les Vengeurs dans leurs conflits avec le Collectionneur (Taneleer Tivan) et Korvac et il aida leur allié Miss Marvel (Carol Danvers) à défaire le vilain Sans-Visage. Quand les Gardiens se préparèrent à retourner dans leur propre époque, Vance réalisa qu’il ne pouvait pas supporter l’idée de son jeune homologue subissant des milliers d’années inutiles en tant qu’astronaute. Vance utilisa ses pouvoirs mentaux pour réveiller les propres capacités mentales latentes du jeune Vance, qu’il lutta pour contrôler avec l’aide de la Chose, l’un des nombreux héros enquêtant sur les étranges phénomènes météorologiques générés par l’interaction des deux Vance. Avec l’encouragement de la Chose, le jeune Vance réalisa que ses pouvoirs mutants émergeants pouvaient être une bénédiction et il espérait désormais devenir un super héros plutôt qu’un astronaute. Le père du jeune Vance demanda furieusement à Astro ce qui lui donnait le droit de se mêler de leurs vies, donc Vance répondit en se démasquant brièvement, révélant son identité. Ayant réalisé que son costume de confinement avait des capacités régénératrices, Vance paria correctement qu’il survivrait à une brève exposition. Satisfait qu’au moins un Vance Astrovik échapperait à un tourment d’un millénaire, Vance et les Gardiens retournèrent au XXXIe siècle de la Réalité-691, contrecarrant des tentatives de réincarnation de Korvac dans plusieurs périodes temporelles en chemin.

 

Martinex, réticent, fut plus tard élu chef des Gardiens, mais il essaya de manière répétée de convaincre Vance de reprendre le poste. En 3017, Yondu trouva un vieux texte centaurien, le Livre d’Antag, dans lequel Vance reconnut des indices de la situation du légendaire bouclier de Captain America. Vance insista pour qu’ils recherchassent le bouclier. Pendant la quête, le costume de Vance fut déchiré, mais Martinex scella la déchirure, le sauvant, et remplaça plus tard le costume par une réplique plus résistante tissée en adamantium. La quête des Gardiens pour le bouclier mena à une planète industrialisée mais désertée depuis longtemps dirigée par l’intelligence informatique Serveur Central (anciennement le synthézoïde de la Terre Vision alias « Victor Shade »), qui gardait le bouclier de Captain America. Quand les envahisseurs martiens conquirent temporairement la Terre-691 en 2001, le Docteur Victor von Fatalis envoya le bouclier dans l’espace pour empêcher les conquérants extraterrestres de mettre la main dessus. Le serviteur de Fatalis, le vagabond spatial et amateur de puzzle Antag emmena le bouclier sur ce qui devint le monde du Serveur Central et laissa des indices sur sa localisation. Ces indices attirèrent finalement les Gardiens et l’équipe de mercenaires criminels Force, que le Serveur Central opposa l’un à l’autre pour déterminer la possession du bouclier. Les Gardiens gagnèrent finalement en passant le test de personnalité caché du concours, quand Vance reconnut que la vraie valeur du bouclier ne reposait pas dans ses propriétés physiques uniques, mais les idéaux qu’il représentait : liberté, justice et courage. Recevant le bouclier du Serveur Central, Vance commença à l’utiliser au combat. Essayant d’être digne du bouclier, il devint plus calme, focalisé, diplomate et confiant en lui-même, au point que Yondu crut que Vance avait hérité de l’esprit de Captain America en plus de son bouclier.

 

Aleta, séparée depuis longtemps de Starhawk et nouvellement libérée de leur existence physique composite, poursuivit agressivement une romance avec Vance. A cette époque, Martinex avait modifié les quartiers de Vance à bord de leur nouveau vaisseau, le Captain America II, afin qu’il pût retirer son costume de confinement en sécurité à l’intérieur. Capable finalement de mener une vie amoureuse, Vance commença une romance avec Aleta et les deux devinrent bientôt fiancés. Mais quand la séparation physique de Starhawk et Aleta sapa la stabilité moléculaire de Starhawk, il réabsorba de force à Aleta, mettant fin à la romance Vance-Aleta et à l’adhésion de Starhawk aux Gardiens. Vance, le cœur amèrement brisé, et les autres Gardiens visitèrent bientôt la Terre et découvrirent que la société humaine était tombée en ruine en raison de la téléréalité (RTV) holographique addictive du Docteur Fatalis. Des gangs de rues violents régnaient sur ce qui restait, notamment les Punisseurs, un gang secrètement soutenu par les Badoons de tueurs qui s’inspirèrent de l’ancien justicier létal Punisher (Frank Castle), l’un des nombreux sujets popularisés par les docu-puces de Vance.. Se sentant partiellement responsable pour les crimes des Punisseurs, Vance se résolut à les arrêter, acceptant de mener les Gardiens quand Martinex quitta le groupe pour établir une nouvelle équipe, les Gardiens Galactiques. Alliés avec Tarin et ses combattants de guérilla, les Commandants, les Gardiens d’Astro détruisirent le centre de production de la RTV de Fatalis et neutralisèrent les Punisseurs et leurs soutiens badoons.

 

Des personnages clés dans cette victoire comprirent l’homme fort ionique immortel Hollywood, anciennement le héros du XXIe siècle Wonder Man, l’inhumain félin à l’esprit libre Talon, qui rejoignit les Gardiens, et le mystique Krugarr. Gravement blessé pendant le conflit des Punisseurs, Vance fut placé en stase par Hollywood, qui donna ensuite à Vance une transfusion de son sang ioniquement énergisé pendant que Krugarr et son mentor, l’Ancien (Stephen Strange), tissèrent un sort de préservation. Cette combinaison guérit la blessure de Vance et revitalisa son corps de telle manière qu’il n’eut plus besoin de son costume de confinement. Krugarr transforma le costume de Vance en un costume patriotique similaire à son idole Captain America et Vance prit le nom de Major Victoire d’après un obscur héros des années 1940. Hollywood, ayant servi aux côtés de Captain America, n’aimait initialement pas l’adoption par Vance du bouclier de Cap. Mais après l’avoir vu en action, Hollywood donna à Vance sa bénédiction. Les deux devinrent bons amis. Starhawk revint en tant qu’être composite Aleta/Starhawk à nouveau, même si la romance Vance-Aleta ne reprit pas, et Yondu retourna bientôt sur Centauri IV, disant au revoir à Vance. Les Gardiens retournèrent dans l’ère moderne de la Terre-616 sur une mission malavisée pour tuer les Badoons dans le passé afin qu’ils ne pussent pas conquérir la Terre dans l’avenir. Vance refusa d’approuver cette mission, mais ses coéquipiers lui désobéirent unanimement. Une fois là, les Gardiens aidèrent à repousser une attaque contre le quartier général des Vengeurs des Maîtres du Mal et l’équipe obtint une nouvelle recrue avec l’héroïne de l’ère moderne Pourpoint Jaune (Rita DeMara). Vance offrit un soutien et des conseils à son jeune homologue, qui était devenu un super héros, mais qui purgeait une peine pour la mort accidentelle de son père violent. Vance reçut également des conseils de Captain America, qui encouragea Vance à s’opposer au plan de génocide badoon de son équipe, qui fut contrecarré.

 

Vance et Aleta furent romantiquement réunis quand elle usurpa le nom et le pouvoir de Starhawk, envoyant son ex-mari Stakar dans le passé en tant que bébé sans pouvoir. Cependant, le pouvoir et les connaissances de Starhawk rendirent Aleta froide et distante, tendant sa relation avec Vance. Quand Vance rencontra l’être cosmique renégat Beyonder, il essaya de dissuader le Beyonder de jouer avec la démone Malveillance et son maître potentiellement infiniment puissant Protégé. Ennuyé, le Beyonder répondit que Vance n’avait pas de vrai concept de puissance et conjura une couche noire sur le costume de Vance, disant qu’il servirait à Vance de rappel de son pouvoir irréalisé qu’il devait encore découvrir. Les pouvoirs psychokinétiques de Vance augmentèrent régulièrement par la suite et il supposa que le costume du Beyonder avait amélioré sa capacité mutante - ne sachant pas que son sang avait commencé à reproduire les cellules sanguines ioniquement amplifiées d’Hollywood, donc Vance devenait plus puissant. Décidant qu’il était égoïste de garder un artefact historique comme le bouclier de Captain America pour lui-même, Vance donna le bouclier à Tarin pendant sa prestation de serment en tant que présidente du Corridor nord-est et le bouclier fut exposé publiquement par la suite en tant que symbole d’inspiration pour le peuple de la Terre. Vance resta actif en tant que Major Victoire avec les Gardiens, dont les rangs grandirent quand Yondu et le Starhawk originel revinrent. A cette époque, les bêtises cosmiques du Beyonder l’avaient emmené dans un conflit dangereux avec Malveillance, son père démoniaque Méphisto et le Protégé de plus en plus puissant. Quand les Gardiens rejoignirent le camp du Beyonder, Méphisto défit le sort de préservation de Krugarr, vieillissant rapidement Vance. Le vêtement fait par le Beyonder répondit en enveloppant Vance comme un costume de confinement, restaurant la vitalité physique de Vance. Le Protégé bannit finalement Méphisto et Malveillance pour leur incapacité à défaire les Gardiens, mais il fut neutralisé lui-même par une alliance de puissances cosmiques qui le jugèrent trop dangereux pour être libre. Ils bannirent également le Beyonder dans son univers natal, même s’il continua à surveiller la réalité des Gardiens à travers le costume de Vance.

 

Dans le même temps, Aleta renonça à être Starhawk, croyant que ça la rendait trop froide, et permit à Stakar de récupérer le rôle. Ils se séparèrent amicalement et Aleta reprit sa romance avec Vance, même si elle était entravée par le fait que Vance était désormais à nouveau scellé dans un costume de confinement. Capable de former des ouvertures dans le costume avec effort, Vance embrassa Aleta, mais son costume devint apparemment vivant et empoigna son visage avec des tentacules suintantes. Révoltée, Aleta dit à Vance de rester loin d’elle aussi longtemps qu’il portait le costume. Vance continua à mener les Gardiens, essayant de mettre de côté ses sentiments pour Aleta, et se querella fréquemment avec un Talon de plus en plus insubordonné. Les relations à longue distance avec Martinex devinrent également tendues parce que Vance n’aimait pas la manière dont Martinex surveillait et évaluait les activités de l’équipe de loin. Les tensions au sein des Gardiens explosèrent quand Vance forma une alliance avec le guerrier martien meurtrier Ripjak pour combattre le propagateur de peste cosmique Bubonicus. Ripjak et Vance combattirent Bubonicus sans les autres puisqu’eux seuls étaient immunisés contre ses pouvoirs sur les maladies. Cependant, Vance n’avait pas tout expliqué aux Gardiens quand lui et Ripjak partirent, laissant Talon mener les Gardiens mécontents à la révolte. Vance, Ripjak et leur allié Maître de l’Evolution sauvèrent la planète Sanctuaire de Bubonicus, mais quand il revint de la bataille, il découvrit que les Gardiens avaient voté pour se séparer temporairement et considérer le futur de l’équipe, planifiant de se rassembler plus tard et de tenir de nouvelles élections. Furieux que tous sauf Yondu avaient voté en faveur de ça, Vance fut amadoué quand il découvrit qu’Aleta était restée derrière pour aider à analyser son nouveau costume de confinement et pour reconstruire leur romance.

 

Vance subit des mois de tests, dont certains menés par Martinex, les deux réconciliant leurs différends dans le processus. Les résultats déterminèrent finalement que le costume de Vance n’était pas une forme de vie symbiotique comme ils l’avaient suspecté, mais il était plutôt une « exo-armure hautement sympathique d’origine indéterminable » et que son comportement apparemment conscient était un effet secondaire de sa composition hormonale extraterrestre réagissant à la biochimie mutante améliorée de Vance. En plus, ils apprirent que l’augmentation de ses pouvoirs venait de ses cellules sanguines ioniquement amplifiées. Peu après que les tests de Martinex se conclurent, lui et Hollywood se transférèrent dans les Gardiens de la Galaxie réunis, désormais menés par le chef nouvellement élu Charlie-27. L’équipe retourna dans le passé pour empêcher l’invasion martienne de la Terre en 2001, même s’ils savaient que le mieux qu’ils pouvaient espérer était la divergence d’une ligne temporelle alternative dans laquelle la Terre ne tomba jamais aux mains des Martiens. Les Gardiens réussirent, mais l’ennemi de l’équipe, Trou de Ver des Inhumains, les jeta dans un raccourci spatial, les bloquant dans le temps et dans l’espace. On ignore si et quand les Gardiens retournèrent dans leur propre période temporelle, mais Vance était toujours parmi les Gardiens quand ils refirent surface dans l’ère moderne de la Terre-616, traquant une anomalie temporelle qui les emmena dans un conflit avec les Nouveaux Guerriers, menés par le jeune Vance (désormais Justice), qui avait reprit sa carrière de super héros après avoir été libéré de prison.

 

Plus tard dans l’ère moderne de la Terre-616, Star-Lord (Peter Quill) forma une équipe d’aventuriers cosmiques (appelés plus tard les Gardiens de la Galaxie), dont les premières missions se focalisèrent sur le scellement d’une série de dangereuses fissures dans l’espace-temps. L’une de ces fissures libéra une masse de temps gelé (« glace des Limbes »), qui contenait un Major Victoire en hibernation, portant ce qui semblait être le costume noir et argent de Vance et armé du bouclier de Captain America. Apparemment déplacé d’un certain moment dans la ligne temporelle de la Terre-691 ou un équivalent d’une ligne temporelle très similaire. Le costume réveilla le Major quand une bataille entre l’équipe de Quill et des monstres déplacés dans le temps brisa la glace et il aida brièvement l’équipe de Quill à combattre les monstres, puis il se présenta comme Vance Astrovik/le Major Victoire des Gardiens de la Galaxie avant de s’effondrer. En se réveillant, le Major Victoire, amnésique, se rappela vaguement avoir voyagé dans le passé sur une mission d’importance vitale et baptisa involontairement le groupe de Quill, puisque le membre de l’équipe Rocket Raccoon aimait le son des « Gardiens de la Galaxie » et convainquit Quill de l’adopter. Le Major rejoignit bientôt ces Gardiens, confrontant des versions alternatives de Starhawk, qui ciblaient les nouveaux Gardiens, puisque les Starhawk craignaient que la présence du Major déplacé dans le temps et/ou la création d’une équipe de Gardiens dans une période temporelle antérieure pourraient être responsables du désastre cosmique qui consumait de multiples réalités alternatives, plus tard identifié comme le Défaut, une fissure large de plusieurs parsecs dans l’espace-temps. Après avoir rejoint les Gardiens, le Major aida à combattre les Badoons, essaya d’arrêter une guerre massive entre les Krees et les Shi’ars qui résulta en la création du Défaut et fut brièvement cru mort après avoir combattu l’Eglise Universelle de la Vérité et le Mage. Les Gardiens s’allièrent plus tard avec de nombreux héros 616 et le Titan fou Thanos pour résister et finalement défaire une invasion de la Réalité-10011 libérée de la mort (le « Cancervers ») d’au-delà du Défaut. On ignore si ce Major Victoire est la version du XXXIe siècle de la Terre-691 et s’il retournera dans sa ligne temporelle natale.

 

Description physique

 

Taille : 1m85.

Poids : 113kg.

Yeux : Noisette.

Cheveux : Noirs.

Peau : Blanche.

Traits particuliers : Aucun.

 

 

 

 

 

 

 

Pouvoirs et capacités

 

Intelligence : Instruit (niveau 3).

Force : Vance Astro possède la force humaine normale d’un homme de son âge physique, de sa taille et de sa stature qui s’engage dans un exercice modéré régulier (niveau 2).

Vitesse : Normale (niveau 2).

Résistance : Supérieure (niveau 3).

Projection d’énergie : Moyenne portée, temps moyen, un seul type d'énergie (niveau 4).

Aptitude au combat Astro est un combattant au-dessus de la moyenne avec une connaissance basique en combat à mains nues apprise pendant qu’il était dans l’Air Force (niveau 5).

 

Pouvoirs physiques surhumains : Aucun.

 

Pouvoirs mentaux surhumains : Vance Astro possède la capacité psionique de psychokinésie, la capacité d’affecter la matière avec son esprit. D’une manière inconnue, le cerveau d’Astro génère une énergie psionique qu’il est capable de projeter en tant que force de frappe. Astro peut focaliser l’énergie à volonté, créant tout d’un « rayon » de force d’un diamètre de 5 centimètres à une sphère de force à 360 degrés. A sa concentration maximale, la focalisation étroite d’Astro est capable de pénétrer une plaque d’acier de 2,5 centimètres et sa focalisation large est capable de projeter sur 1,5 m de distance sept hommes de 100 kilos se tenant à 3 mètres.

 

Astro n’a pas la discipline mentale pour utiliser délicatement son pouvoir psionique. Chaque fois qu’il puise dans son pouvoir, il est accompagné par une force minimale de 35 grammes par centimètre carré.

 

Astro ne peut pas utiliser ses pouvoirs d’énergie psionique autrement que pour ses « rafales psychiques » : ni pour la lévitation, ni pour la télépathie, ni pour la précognition.

 

Limites : Vance Astro est incapable d’enlever son costume protecteur. S’il le fait, les effets retardés du vieillissement le tueraient. Il peut utiliser son pouvoir maximal à sa dépense maximale pendant environ une demi-heure avant que son esprit ne souffre de fatigue ou de maux de tête. Ce n’est pas parce qu’il a épuisé l’énergie psionique disponible. C’est parce qu’il a dépassé sa capacité physique à manipuler l’énergie sans effort.

Origine des pouvoirs surhumains : Mutation génétique.

Autres capacités et talents spéciaux : Excellent astronaute et pilote de vaisseau, superbe chef et stratège.

 

 

 

Grille de pouvoir

1

2

3

4

5

6

7

Intelligence

 

 

 

 

 

 

 

Force

 

 

 

 

 

 

 

Rapidité

 

 

 

 

 

 

 

Résistance

 

 

 

 

 

 

 

Projection d’énergie

 

 

 

 

 

 

 

Aptitude au combat

 

 

 

 

 

 

 

 

Equipement

 

Spécifications du costume : Côte de mailles faite d’adamantium pratiquement indestructible.

Armement personnel : Bouclier de Captain America, environ 75 centimètres de diamètre, composé d’un alliage unique.

Armement spécial : Aucun.

Autres accessoires : Aucun.

Moyen de transport : Divers, plus fréquemment à bord du vaisseau Captain America II.

 

Bibliographie

 

Marvel Super Heroes v.2 #18 (janvier 1969).

En 3007, aide à former les Gardiens de la Galaxie.

Giant-Size Defenders #5 (juillet 1975)/Defenders #26-29 (d’août 1975)

Voyage au XXe siècle, rencontre les Défenseurs, retourne en 3015 avec Starhawk et les Défenseurs pour défaire la force d’invasion badoon.

Thor Annual #6 (1977)

Fait équipe avec Thor, combat Korvac et ses Laquais de la Menace.

Avengers #167-177 (de janvier à novembre 1978)

Voyage dans le présent avec les Gardiens, aide les Vengeurs contre Korvac.

Giant-Size Defenders #5 (juillet 1975)

Rencontre l’adolescent Vance Astrovik.

Guardians of the Galaxy #1-4 (de juin à septembre 1990)

Lance une quête pour retrouver le bouclier perdu de Captain America, combat Taserface et les Starks.

Guardians of the Galaxy #19-20 (de décembre 1991 à janvier 1992)

Libéré de son costume de confinement par Krugarr et Hollywood, devient Major Victoire.

 

 : Al Milgrom, Gus Vazquez, Keith Pollard, Ron Wilson.

Sources : Manuel Officiel de l’Univers Marvel #12 (décembre 1983), Manuel Officiel de l’Univers Marvel Mise à Jour 89 #1 (juillet 1989), Manuel Officiel de l’Univers Edition Master #19 (1992), Manuel Officiel de l’Univers Marvel A-Z Addition #5 (février 2011).